GLOSSAIRE

Langage gestuel tactile interactif adapté (LGTIA)[i][i]

Langage gestuel avec mains jointes le plus souvent utilisé avec une personne atteinte de surdicécité congénitale.

 

American Sign Language (ASL)/langage gestuel américain

Il s’agit d’un langage doté d’une grammaire et d’une syntaxe qui lui sont propres… Il est utilisé par les personnes sourdes résidant principalement au Canada anglais et aux États-Unis. L’information est communiquée par des signes comprenant des mouvements et des formes créées avec précision par les mains et les bras, les yeux, le visage, la tête et la position du corps.

 

American Sign Language (ASL) – Interprètes anglais[ii][iii]

Les interprètes anglais de l'American Sign Language (ASL) facilitent la communication entre les personnes sourdes et les personnes entendantes.

 

American Sign Language (ASL) – Tactile[iii][iv]

Langage gestuel américain tactile - La personne atteinte de surdicécité reçoit le message en posant ses mains sur celles de la personne qui communique en langage gestuel.  

 

Demandeur[i]

Un individu impliqué dans le processus de demande pour obtenir des services d'intervention financés par le MSSC à partir du 1er janvier 2015.

 

ASL adapté[iv][v]

L'ASL peut être adapté selon les besoins visuels précis de la personne atteinte de surdicécité. Les signes de l'ASL adapté requièrent généralement un espace restreint, ce qui peut affecter la position et le mouvement des gestes. Normalement, les signes sont effectués par une main dominante et peuvent comprendre des signes tactiles et le dactylangage. L'ASL adapté reconnaît aussi les limites de détection visuelle imposées par le milieu. Par exemple, si l'éclairage est modifié dans une pièce, il peut être impossible pour une personne atteinte de surdicécité de voir les signes dans un espace restreint. Elle pourra alors préférer l'ASL tactile.   

 

Braille

Le braille est un système tactile de points saillants qui représentent des lettres ou une combinaison de lettres de l'alphabet qui sont décodées du bout des doigts. Le braille est utilisé principalement par les personnes atteintes de cécité et de surdicécité. Le braille est produit à l'aide d'un logiciel de transcription en braille.

 

Communicateurs[v][vii]

Les communicateurs fournissent des services de langage gestuel et d'interprétation, entre autres, pour répondre aux besoins d'adultes atteints de surdité ayant une déficience intellectuelle, des problèmes de santé mentale ou de faibles compétences langagières. La communication sera adaptée selon la compétence linguistique de la personne.

 

Compétences

Une compétence est une habileté, une connaissance, un comportement ou une caractéristique personnelle qui est nécessaire pour effectuer le travail et qui distingue les interprètes remarquables des interprètes typiques. Les compétences sont les gestes que posent le plus souvent les interprètes remarquables, dans une grande variété de situations et grâce auxquels ils obtiennent de meilleurs résultats que les interprètes typiques. Il existe deux types de compétences : comportementales et techniques. Les compétences techniques sont nécessaires pour effectuer le travail; cependant elles ne sont pas des facteurs distinctifs en matière de rendement. Même si les deux types sont importants, les compétences comportementales sont celles qui distinguent les excellents rendements de la moyenne.

 ·       Compétences comportementales

Les compétences comportementales sont les comportements adoptés par une personne lorsqu'elle applique son savoir et ses habiletés dans le cadre de son travail.

 

·         Compétence technique :

                  L'interprète tactile démontre sa compétence technique en utilisant de façon constante les habiletés, les connaissances et l'expérience     

                  nécessaires pour fournir des services d'intervention aux personnes atteintes de surdicécité.

 

Client[ii]

un individu qui reçoit des services d’intervention financés par le MSSC

 

Groupes de défense des consommateurs[iii]

un organisme qui défend les droits des consommateurs

·         Exemples : DBAT (Toronto), CNSDB (National), ODBA, DBVA, groupes affinitaires, club d'action sociale, etc.

 

Client actuel[iv]

un individu qui reçoit des services d’intervention financés par le MSSC à partir du 1er décembre 2015

Surdicécité[vi][ix]

§  La surdicécité est une déficience spécifique. La surdicécité combine la perte visuelle et la perte auditive à un point tel qu'il n'est pas possible d'utiliser un sens ou l’autre pour acquérir de l'information permettant de s'intégrer et de contribuer à la communauté.

 

§  Surdicécité acquise[vii][x]

La surdicécité acquise touche les personnes qui ont perdu la vue et l'ouïe plus tard dans la vie. Ces pertes peuvent avoir lieu séparément ou simultanément. Elles peuvent aussi être progressives.

 

§  Surdicécité congénitale[viii][xi]

La surdicécité congénitale touche les personnes ayant une déficience visuelle et auditive depuis la naissance ou qui est apparue avant le développement d'un langage symbolique.

 

Interprète de relais (IR)[x][xiii]

L'interprète de relais utilise l'American Sign Language, des gestes ou d'autres stratégies de communication afin de faciliter la communication entre un client sourd, un client entendant et un interprète entendant. L'interprète de relais est une personne sourde possédant une excellente maîtrise de l'American Sign Language, ainsi que de l'expérience en interprétariat et une formation spécialisée. 

L'interprète de relais fait partie de l'équipe d'interprétation. L'interprète de relais peut être utile lorsqu'une personne sourde : utilise des signes d'une région ou d'un groupe d'âge en particulier, possède des capacités de communication faibles ou limitées, communique difficilement à cause d'une maladie ou d'une blessure, ou utilise l'ASL ou des signes de façon non conventionnelle.

 

InterRAI[v]

un réseau de collaboration composé de chercheurs de plus de trente pays qui se consacrent à l'amélioration des soins de santé pour les personnes handicapées ou qui ont des maladies complexes. Ils ont développé ensemble un système d'évaluation de santé globale; l’évaluation de la santé en milieu communautaire et plusieurs autres modules d'évaluation, notamment le supplément pour sourd et aveugle

·         Évaluation de la santé en milieu communautaire (SMC)[vi]

L'évaluation de la santé en milieu communautaire est une évaluation globale à laquelle s'ajoutent certains suppléments selon les réponses de l’individu. Cet instrument est conçu pour inclure les besoins, les forces et les préférences de la personne dans l'évaluation des domaines clés du fonctionnement, de la santé mentale et physique, du soutien social et de l’utilisation des services.

·         Supplément pour sourd et aveugle[vii]

Le supplément pour sourd et aveugle (SMC-SA) est une évaluation normalisée des forces, des préférences et des besoins des personnes atteintes d’une double déficience sensorielle.

 

Éducation[xi][xiv]

Processus qui vise l'obtention d'un certificat ou d'un diplôme en suivant un programme collégial ou universitaire.

 

Services d'intervention[xii][xv]

Les services d'intervention fournissent des renseignements précis de façon appropriée à la personne atteinte de surdicécité afin qu'elle puisse faire des choix, planifier ses actions futures, communiquer avec succès, s'orienter dans son environnement et acquérir la plus grande autonomie possible. Les services d'intervention s'adaptent aux besoins changeants de l'individu atteint de surdicécité.

 

Interprète tactile[xiii][xvi]

« L'interprète tactile... facilite l'interaction de la personne atteinte de surdicécité avec les autres et son environnement. L'interprète tactile renseigne la personne atteinte de surdicécité sur son environnement et sur ce qui s'y passe (à l'aide du langage réceptif), l'aide à communiquer (à l'aide du langage expressif), fournit et développe des concepts au besoin, confirme des gestes, soutient l'acquisition de compétences de vie et surtout, de la plus grande autonomie possible. L'interprète agit selon les directives de la personne atteinte de surdicécité. »

 

Langue des signes québécoise (LSQ)

Le LSQ est un langage visuel doté d'une grammaire et d'une syntaxe qui lui sont propres. Il est utilisé principalement par les personnes sourdes résidant au Québec et dans d’autres communautés francophones. L'information est communiquée par des signes comprenant des mouvements et des formes créées avec précision par les mains et les bras, les yeux, le visage, la tête et la position du corps.

 

Gros caractères[xiv][xviii]

Ils sont utiles pour les personnes malvoyantes. La taille de la police des documents imprimés en gros caractères doit être d'au moins 16 à 20 points.  

 

Méthodes de communication[xv][xix]

·       Adapted American Sign Language (AASL)/langage gestuel américain adapté

·       American Sign Language (ASL)

·       Braille

·       Dactylangage

·       Gestes

·       Langue des signes québécoise (LSQ)

·       Gros caractères

·       Orale

·       Autres moyens déterminés par la personne atteinte de surdicécité

·       Alphabet tracé sur la main

·       Signing Exact English (SEE)/interprétation gestuelle de l'anglais

·       Symboles tangibles, incluant des signaux donnés à l'aide d'objets et d'images

·       Interprétation gestuelle à deux mains

-   Symboles tangibles, incluant des signaux donnés à l'aide d'objets et d'image

-       Alphabet tactile à deux mains

 

Santé fragile[viii]

[Les individus] dont la santé est fragile peuvent avoir de graves handicaps qui les rendent dépendants vis-à-vis des soins de longue durée, de l’assistance respiratoire, des soutiens et des services médicaux et des dispensateurs de soins. Parmi [les individus] qui ont des besoins de santé particuliers, un petit nombre sont aux prises avec des problèmes médicaux complexes ou ont la santé fragile, notamment ceux qui ont des besoins médicaux importants résultant d’une maladie multisystémique, d’une dépendance technologique ou d’un régime complexe de médicaments.

 

Perfectionnement professionnel[xvi][xx]

Apprentissage continu visant l'acquisition des habiletés, des connaissances et de l'expérience nécessaires pour répondre efficacement aux exigences d'un poste. Idéalement, la personne en poste devrait choisir[xvii][xxi] ses activités de perfectionnement. 

 

Signing Exact English (SEE)/interprétation gestuelle de l'anglais[xviii][xxii]

Signing Exact English (interprétation gestuelle de l'anglais) est un système de communication gestuel fondé sur l'anglais américain.

 

Téléscripteur (TTY)[xix][xxiii]

Petit appareil à clavier doté d'un modem téléphonique et d'un afficheur utilisé pour transmettre un message codé par téléphone à un appareil similaire.

 

Formation[xx][xxiv]

Processus permettant l'apprentissage des connaissances nécessaires pour s'acquitter de ses fonctions[xxi][xxv]

La formation comprend des cours/sujets... obligatoires et facultatifs[xxii][xxvi]

Ces « connaissances en rapport avec l’emploi exigées de la part de l’employeur ou d’autre agence » [xxiii][xxvii]

Les programmes de formation peuvent être « offerts régulièrement par les organismes de services [d'intervention] partout dans la province » [xxiv][xxviii]

 

Approche de communication totale (ACT)[xxv][xxix]

Utilisation du plus grand nombre nécessaire de méthodes de communication pour faciliter l'échange d'information.

 

Compétence technique[xxvi][xxx]

L'interprète tactile démontre sa compétence technique en utilisant de façon constante les habiletés, les connaissances et l'expérience nécessaires pour fournir des services d'intervention aux personnes atteintes de surdicécité.


Alphabet tactile à deux mains

Le locuteur forme les lettres de l'alphabet français avec ses mains placées dans la paume ouverte de l’interlocuteur. Chaque lettre du mot est épelée.

 

Communication orale[ix]

Répétition des messages de la langue source en articulant de façon visuellement accessible et avec une voix forte ou amplifiée

 

Alphabet tracé sur la main[x]

Sur la paume de la main, le locuteur utilise son index comme crayon pour tracer successivement les lettres majuscules au même endroit afin de former un mot.  Il faut savoir lire pour utiliser ce système.

 

Proprioception[xi]

La capacité à percevoir les stimulus provenant du corps qui sont liés à la position, le mouvement et l’équilibre.

 

Organisme de service[xii]

une entreprise qui reçoit du financement du MSSC pour fournir des services d’intervention



[ix] Ministère des Services sociaux et communautaires

[x] Ministère des Services sociaux et communautaires

[xi] Medicine Net (s.o.). Page en anglais consultée le 28 février 2017 :  www.medicinenet.com

[xii] Ministère des Services sociaux et communautaires



[i][i] Glossaire, OASIS Sensory Partners, 28 juin 2012

[ii][iii] OASIS

[iii][iv] Rotary Cheshire Homes (2004-2012).  Ressources : Méthodes de communication. Page consultée : http://www.rotarycheshirehomes.org/com_methods.htm

[iv][v] Reid, Julie (s.o.). Collège George Brown.

[v][vii] OASIS

[vi][ix] Deafblind International – Lignes directrices concernant les meilleures pratiques en matière de développement des services pour les personnes atteintes de surdicécité (en anglais), page 13, http://www.deafblindinternational.org/PDF/Guidelines%20for%20Best%20Practice%20for%20Service%20Provision%20to%20Deafblind%20People.pdf

[vii][x] OASIS

[viii][xi] OASIS

[ix][xii] OASIS

[x][xiii] OASIS

[xi][xiv] Sous-comité de l'enseignement et de la formation.  (15 octobre 2015).

[xii][xv] MSSC (2014-2015). Cadre d’action du MSSC.  Page consultée : http://www.deafblindontario.com/blog/266-intervenor-services-program-policy-framework-mcss

[xiii][xvi] MSSC (2014-2015). Cadre d’action du MSSC.  Page consultée : http://www.deafblindontario.com/blog/266-intervenor-services-program-policy-framework-mcss

[xiv][xviii] MSSC https://www.ontario.ca/fr/page/legislation-en-matiere-daccessibilite

[xv][xix] MSSC (2014-2015). Cadre d’action du MSSC.  Page consultée : http://www.deafblindontario.com/blog/266-intervenor-services-program-policy-framework-mcss [Revisions from Marketing and Communications Sub-Committee & Core Competencies Sub-Committee]

[xvi][xx] Sous-comité de l'enseignement et de la formation. (19 novembre 2015).

[xvii][xxi] DSHRS. (2012). Secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Comité de la formation interne (p. 3). Page consultée : http://www.ontariodevelopmentalservices.ca/sites/default/files/Agency%20Based_Final_Report.pdf

[xviii][xxii] David A. Zawolkow, President, S.E.E. Center for the Advancement of Deaf Children

[xix][xxiii] OASIS

[xx][xxiv] Sous-comité de l'enseignement et de la formation. (15 octobre 2015).

[xxi][xxv] Sous-comité de l'enseignement et de la formation. (15 octobre 2015).

[xxii][xxvi] DSHRS. (2012). Secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle : Comité de la formation interne (p. 11). Page consultée : http://www.ontariodevelopmentalservices.ca/sites/default/files/Agency%20Based_Final_Report.pdf

[xxiii][xxvii] EDU/MFCU (2015). Formation. (p. 152). Page consultée : http://www.sse.gov.on.ca/mgs/onterm/Documents/Glossaries/EDU-TCU%20English-French%20Glossary%20EN-FR.pdf

[xxiv][xxviii] DSHRS. (2012). Secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle : Comité de la formation interne (p. 5). Page consultée : http://www.ontariodevelopmentalservices.ca/sites/default/files/Agency%20Based_Final_Report.pdf

[xxv][xxix] OASIS

[xxv][xxx] Sous-comité de l'enseignement et de la formation

 



[i] Glossaire, OASIS Sensory Partners, 28 juin 2012

[ii] OASIS

[iii] OASIS

[iv] Rotary Cheshire Homes (2004-2012).  Ressources : Méthodes de communication. Page consultée : http://www.rotarycheshirehomes.org/com_methods.htm

[v] Reid, Julie (s.o.). Collège George Brown.

[vi] Ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) https://www.ontario.ca/fr/page/legislation-en-matiere-daccessibilite

[vii] OASIS

[viii] Hay Group (2015).  Document d'information sur les compétences. Page consultée : http://intervenorservices.com/images/Competency_Backgrounder.pdf

[ix] Deafblind International – Lignes directrices concernant les meilleures pratiques en matière de développement des services pour les personnes atteintes de surdicécité (en anglais), page 13, http://www.deafblindinternational.org/PDF/Guidelines%20for%20Best%20Practice%20for%20Service%20Provision%20to%20Deafblind%20People.pdf

[x] OASIS

[xi] OASIS

[xii] OASIS

[xiii] OASIS

[xiv] Sous-comité de l'enseignement et de la formation.  (15 octobre 2015).

[xv] MSSC (2014-2015). Cadre d’action du MSSC.  Page consultée : http://www.deafblindontario.com/blog/266-intervenor-services-program-policy-framework-mcss

[xvi] MSSC (2014-2015). Cadre d’action du MSSC.  Page consultée : http://www.deafblindontario.com/blog/266-intervenor-services-program-policy-framework-mcss

[xvii] La Société canadienne de l'ouïe, Glossaire des termes; remarque : définition issue d'une consultation auprès des francophones

[xviii] MSSC https://www.ontario.ca/fr/page/legislation-en-matiere-daccessibilite

[xix] MSSC (2014-2015). Cadre d’action du MSSC.  Page consultée : http://www.deafblindontario.com/blog/266-intervenor-services-program-policy-framework-mcss [Revisions from Marketing and Communications Sub-Committee & Core Competencies Sub-Committee]

[xx] Sous-comité de l'enseignement et de la formation. (19 novembre 2015).

[xxi] DSHRS. (2012). Secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Comité de la formation interne (p. 3). Page consultée : http://www.ontariodevelopmentalservices.ca/sites/default/files/Agency%20Based_Final_Report.pdf

[xxii] David A. Zawolkow, President, S.E.E. Center for the Advancement of Deaf Children

[xxiii] OASIS

[xxiv] Sous-comité de l'enseignement et de la formation. (15 octobre 2015).

[xxv] Sous-comité de l'enseignement et de la formation. (15 octobre 2015).

[xxvi] DSHRS. (2012). Secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle : Comité de la formation interne (p. 11). Page consultée : http://www.ontariodevelopmentalservices.ca/sites/default/files/Agency%20Based_Final_Report.pdf

[xxvii] EDU/MFCU (2015). Formation. (p. 152). Page consultée : http://www.sse.gov.on.ca/mgs/onterm/Documents/Glossaries/EDU-TCU%20English-French%20Glossary%20EN-FR.pdf

[xxviii] DSHRS. (2012). Secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle : Comité de la formation interne (p. 5). Page consultée : http://www.ontariodevelopmentalservices.ca/sites/default/files/Agency%20Based_Final_Report.pdf

[xxix] OASIS

[xxx] Sous-comité de l'enseignement et de la formation

Go to top